Vous avez aimé cette page ? Offrez-lui un vote sur Google+ !

la fibre optique dans les copropriétés immobilières

Le déploiement de la fibre optique (réseau FTTH et FTTB) dans les copropriétés immobilières - page 1

auteur : Marc-AntoineRédactionpublié le : dimanche 6 novembremodifié le : dimanche 6 novembre
pages :  1 2 

REJOIGNEZ VITACOPRO

Conseils Syndicaux, Copropriétaires
Transformez la vie de votre copropriété !
Créez la version en ligne de votre copropriété immobilière,
Maitrisez la communication et l'organisation dans votre copro,
Devenez membres du réseau d'entraide de copropriétaires,
Gagnez en visibilité, en efficacité, en sérénité :)
Le déploiement du réseau de fibre optique (FTTH et FTTB) est en cours en France, en particulier dans les grandes agglomérations. Les opérateurs télécoms vous proposent aujourd'hui de raccorder gratuitement les bâtiments de votre copropriété au réseau fibre afin que vous puissiez profiter du très haut débit vers Internet. Cet article explique dans quel cadre s'opère le déploiement de la fibre optique, l'intérêt de la fibre pour les copropriétaires, les modalités du déploiement et de l'accès au service, ainsi que les démarches à effectuer pour demander le raccordement de sa copro.

Le réseau fibre optique : quésaco ?

Le réseau « fibre optique », couramment désigné par des sigles comme FTTH (en anglais « Fiber To The Home » - i.e. « fibre jusqu'à la maison ») ou FTTB (en anglais « Fiber To The Building » - i.e. « fibre jusqu'au bâtiment »), est un réseau de télécommunications destiné à véhiculer des signaux et des données (notamment numériques) au même titre que l'ADSL. Mais par rapport à ce dernier, le réseau fibre propose des débits bien supérieurs, ainsi que la possibilité de connecter des acteurs économiques et des particuliers aujourd'hui mal desservis par l'ADSL.

brin de fibre optique - réseau FTTH FTTB dans les co-propriétésLe réseau fibre s'appuie sur un support physique qui est la fibre optique : au lieu de transporter de l'information en utilisant l'électricité (comme dans nos bons vieux câbles de téléphonie en cuivre) la fibre transmet l'information au moyen d'ondes électromagnétiques, et plus précisément de lumière. Tout d'abord, la facilité de transmission des signaux en est grandement améliorée, car la fibre peut transporter un signal sans dégradation sur de longues distances. Ensuite, les débits permis sont beaucoup plus importants, jusqu'à 2 Gbps (gigabits par seconde) au lieu de la dizaine de Mbps (megabits par seconde) actuellement supportés par l'ADSL (ndlr : même si dans un premier temps les opérateurs devraient brider les débits offerts à environ 100 Mbps). Enfin, et contrairement à l'ADSL, cette technologie permet la transmission de débits très élevés dans les deux sens de communication, à savoir de l'Internet vers l'utilisateur final, et de l'utilisateur final vers l'Internet.
Le déploiement du réseau de la fibre optique en France fait suite à la volonté de moderniser l'infrastructure numérique du pays, et a notamment trouvé son impulsion avec la loi de modernisation de l'économie (LME) entrée en vigueur le 5 août 2008, puis avec le programme national « Très Haut Débit » annoncé le 14 juin 2010 par le Premier Ministre François Fillon. Pour sa part, Eric BESSON (secrétaire d’état chargé de la prospective) a indiqué que l'objectif était « de faire entrer la France dans l’ère du très haut débit pour faire face aux besoins de demain ». Les décrets mis en application ont établi un droit au très haut débit ainsi que l’encadrement des relations entre les copropriétaires (pour ce qui concerne les immeubles en copropriété) et les opérateurs télécoms nationaux.

Suite à cette loi, il a été prévu que tout immeuble neuf de plus de 25 logements soit obligatoirement pré-câblé en fibre optique dès 2010, et que les autres immeubles existants soient câblés progressivement. L'objectif est clairement affiché de rendre ce service aussi essentiel que les services de base comme le téléphone, l'électricité, ou l'eau.

Le déploiement du réseau fibre est déjà effectif, et nos grands opérateurs télécoms s'emploient à le propager un peu plus chaque jour. Ce déploiement concerne en premier lieu quelques milliers de communes en France, parmi lesquelles les zone urbaines denses (grandes agglomérations comme Paris, Lyon, Nantes, Rennes ...etc.), mais se propagera progressivement à l'ensemble du territoire.

L'intérêt pour les copropriétaires d'être raccordés à Internet par le réseau fibre

Le premier intérêt du réseau fibre pour les copropriétaires est évident : bénéficier d'un accès à très haut débit aux services Internet, à la téléphonie, à la vidéo, et de manière générale à toutes les formes de communications et de services numériques qui verront le jour dans un futur proche. Les communications et les transmissions de données seront beaucoup plus rapides, plus fiables, autorisant l'échange de volumes de données plus importants, et cela avec moins « d'embouteillages dans les tuyaux ». C'est donc l'offre de services et la qualité de service qui s'en trouvera grandement améliorée, avec à la clé une satisfaction plus grande pour les utilisateurs que nous sommes.

Le second intérêt pour les copropriétaires de cet accès très haut débit à Internet, c'est la possibilité d'utiliser des systèmes informatiques avancés de communication et de collaboration pour la copropriété. De tels systèmes d'information permettent à chaque copropriétaire et aux membres du Conseil Syndical de mieux communiquer, et de partager des documents ou des vidéos qui sont naturellement gourmands en termes de consommation de bande passante (ndlr : bande passante = terme de physique communément utilisé pour désigner le débit maximal de données pouvant être transmis sur un support de télécommunication).

VitaCopro, le réseau des copropriétairesLe site VitaCopro est un exemple parfait de système d'information dédié aux copropriétés. Il propose de nombreux outils et permet des échanges de documents et de ressources multimédia. VitaCopro est optimisé pour fonctionner parfaitement avec le réseau ADSL, mais il bénéficiera du réseau fibre car les ressources multimédia volumineuses seront plus facilement et plus rapidement consultables par l'ensemble des acteurs de la copro.

Problèmes rencontrés par les opérateurs télécoms pour le déploiement de la fibre

Le déploiement de la fibre fait partie d'un programme national décidé par le gouvernement, et les grands opérateurs télécoms ont une obligation légale de la déployer et de la mettre en oeuvre dans un cadre règlementaire précis. Cependant ce déploiement se heurte aujourd'hui à trois types de contraintes :

  • la fibre optique est déployée d'abord dans les grandes villesPremière contrainte : la difficulté de déployer la fibre partout et rapidement. C'est une opération qui se mène sur le long terme (plusieurs années), même si elle est effectivement menée aujourd'hui conjointement par l'ensemble des opérateurs. Pour des raisons de coût, des raisons techniques, des raisons d'efficacité, mais aussi des raisons stratégiques, ceux-ci se concentrent en priorité sur les zones fortement urbanisées, là où les infrastructures permettant de déployer les câbles sont déjà bien implantées, et là où les travaux de câblage permettront de toucher une large part de la population en un minimum de temps. Cela signifie que les copropriétés situées dans des zones moins urbanisées seront desservies plus tard. En outre, les opérateurs vont naturellement se concentrer sur le raccordement des copros constituées de nombreux logements, ce qui implique que les petites copropriétés (moins de 25 logements) risquent d'être moins prioritaires.
  • certains copropriétaires doivent être convaincus de la fibre optiqueDeuxième contrainte : la difficulté pour les opérateurs télécoms d'obtenir l'autorisation des copropriétaires pour un déploiement de la fibre dans la copro. En effet, la fibre ne peut être déployée vers l'immeuble et dans ses parties communes qu'après le vote des travaux en assemblée générale. Une majorité de copropriétaires doit donc s'être mise d'accord pour accepter le câblage de la copro. Il s'agit alors de convaincre les copropriétaires de la légitimité des travaux et du faible coût induit, notamment les bailleurs qui peuvent craindre d'avoir à payer des charges supplémentaires pour un service dont ils ne vont pas bénéficier directement, mais aussi les propriétaires moins sensibles aux technologies liées aux télécommunications et à l'Internet.
  • Troisième contrainte : la difficulté pour les opérateurs télécoms d'amener certains syndics immobiliers (et autres administrateurs de biens) à promouvoir le service auprès des syndicats des copropriétés qu'ils gèrent. Cela est le résultat, d'une part de la réticence de ces syndics de traiter ce genre de dossier, bien que le déploiement de la fibre soit techniquement supporté entièrement par l'opérateur télécom. Et d'autre part par le peu d'information transmise à ce sujet aux copropriétaires, qui par conséquent ne réclament pas sa mise en oeuvre auprès de leur syndic.

La première contrainte est difficilement contournable, car elle dépend des moyens mis en oeuvre par les opérateurs télécoms et des contraintes techniques auxquelles ils peuvent faire face. La seconde contrainte peut être résolue en informant largement les copropriétaires et en les rassurant sur les couts réels du déploiement (voir paragraphe suivant). Enfin, la troisième contrainte peut être levée en mobilisant l'ensemble des copropriétaires et en poussant le syndic à traiter le sujet.
pages :  1 2 

REJOIGNEZ VITACOPRO

Conseils Syndicaux, Copropriétaires
Transformez la vie de votre copropriété !
Créez la version en ligne de votre copropriété immobilière,
Maitrisez la communication et l'organisation dans votre copro,
Devenez membres du réseau d'entraide de copropriétaires,
Gagnez en visibilité, en efficacité, en sérénité :)
auteur : Marc-Antoine
Vous avez aimé cet article ? Merci de soutenir son auteur en offrant un vote sur Google+ !
Site Internet dédié aux copropriétaires et membres du conseil syndical de la copropriété (de la copro). Page d'article sur le sujet de la co-propriété, du bâtiment, du logement, de l'appartement, de la maison, et des copropriétaires.
Choisissez votre pays :