Vous avez aimé cette page ? Offrez-lui un vote sur Google+ !

la rénovation énergétique des copros

La rénovation énergétique des copropriétés immobilières (anciennes) - page 1

auteur : Marc-AntoineRédactionpublié le : samedi 5 septembremodifié le : samedi 5 septembre
pages :  1 2 3 4 

REJOIGNEZ VITACOPRO

Conseils Syndicaux, Copropriétaires
Transformez la vie de votre copropriété !
Créez la version en ligne de votre copropriété immobilière,
Maitrisez la communication et l'organisation dans votre copro,
Devenez membres du réseau d'entraide de copropriétaires,
Gagnez en visibilité, en efficacité, en sérénité :)
La rénovation énergétique et thermique est en marche dans les copropriétés immobilières en France. Destinées plus particulièrement au parc de logements anciens, des programmes régionaux d'aide et d'assistance se sont mis en place. Ils permettent aux copropriétaires d'envisager beaucoup plus sereinement l'ambitieux projet de rénovation de leur copropriété. Les bénéfices attendus sont bien sûr les économies d’énergie - et donc des baisses de charges - mais aussi une amélioration du confort des résidents ainsi qu'une revalorisation du patrimoine, qui devient ainsi plus attractif.

Rénover pour l'avenir

Premier consommateur d'énergie en France, et responsable d'un quart des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du bâtiment est désormais dans la voie de la rénovation énergétique.

Avec la Loi « Grenelle 2 » (ou loi ENE : Engagement National pour l'Environnement) datant du 12 juillet 2010, la France s'est fixé pour objectif de réduire de près de 38% les consommations d’énergie des logements existants d'ici 2020.

Règlementation thermique RT2007 RT2012

« Le projet de rénovation doit faire l'objet d'une étude globale et complète »

Depuis novembre 2007 la réglementation thermique impose le respect de normes pour le remplacement des matériaux et équipements liés aux performances énergétiques (ex: isolation, chauffage, éclairage, ventilation).

Mais le remplacement d'un équipement ne suffit pas à améliorer globalement les performances énergétiques d'une copropriété. Pour une efficacité optimale il est important de prendre en compte l'ensemble des problématiques énergétiques dans la copro.

Dans certains cas, les copropriétaires ont des obligations (à date limite) pour réaliser un audit énergétique de leur copropriété ou un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Certaines copropriétés anciennes doivent subir un audit énergétique

Exemple : les copropriétés de plus de 50 lots et équipées d’un chauffage collectif devront avoir effectué avant le 1er janvier 2017 un audit énergétique des bâtiments "lorsque la date de dépôt de la demande de permis de construire est antérieure au 1er juin 2001".

Le DPE collectif sera quant à lui réalisé dans les immeubles équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement, dès lors que l'audit énergétique n'est pas obligatoire.

Dans tous les cas il devient urgent de limiter la consommation d’énergie des logements et des bâtiments. D'une part pour une question d'écologie, et d'autre part pour permettre aux ménages de réaliser des économies. Car les dépenses liées à la consommation d'énergie ne feront qu'augmenter à l'avenir.

Les copropriétés immobilières (anciennes) dans le viseur

Le plan de rénovation vise en particulier les copropriétés résidentielles (publiques et privées) construites jusque dans les années 70, c'est à dire avant que les normes thermiques soient définies et appliquées dans le secteur du bâtiment. Ces collectifs ne bénéficient ni d'une isolation thermique performante, ni d'équipements modernes (qui sont plus efficaces du point de vue énergétique).

Le Sillon de Bretagne (781 logements et 13500 m2 de bureaux)
Immeuble situé à Saint-Herblain (près de Nantes), construit de 1970 à 1974

Parmi les problèmes à résoudre sur un plan énergétique on trouvera par exemple les déperditions d'énergie en façade, les fenêtres remplacées au fil du temps sans cohérence globale, les problèmes de condensation dans les parties privatives, des problèmes de toiture, et l'isolation des combles. Les solutions techniques à mettre en oeuvre seront par exemple l’isolation des pignons et des façades (isolation par l'extérieur), le remplacement de la VMC (ventilation mécanique contrôlée), le changement des menuiseries, l’isolation des vides sanitaires.

La rénovation thermique des copropriétés immobilières - à la fois des logements et des parties communes - est un sujet important car le parc de logements en copropriété est considérable, en France comme dans bien d'autres pays.

Malheureusement, les copropriétés s'engagent moins vite dans les programmes de rénovation que les maisons individuelles. La raison : la plus grande difficulté à gérer un tel projet et les coûts importants qui en résultent.

pages :  1 2 3 4 

REJOIGNEZ VITACOPRO

Conseils Syndicaux, Copropriétaires
Transformez la vie de votre copropriété !
Créez la version en ligne de votre copropriété immobilière,
Maitrisez la communication et l'organisation dans votre copro,
Devenez membres du réseau d'entraide de copropriétaires,
Gagnez en visibilité, en efficacité, en sérénité :)
auteur : Marc-Antoine
Vous avez aimé cet article ? Merci de soutenir son auteur en offrant un vote sur Google+ !
Site Internet dédié aux copropriétaires et membres du conseil syndical de la copropriété (de la copro). Page d'article sur le sujet de la co-propriété, du bâtiment, du logement, de l'appartement, de la maison, et des copropriétaires.
Choisissez votre pays :